L'art de rester vivant jusqu'à sa mort

Apprendre à apprendre

Apprendre à apprendre

Vieillir à l’ère du numérique

Rester vivant jusqu’à sa mort

En temps d’incertitude, la retraite représente le défi de la précarité. En effet, quand nos acquis nous échappent, la menace réelle est de perdre l’équilibre au point de s’isoler de ses milieux de vie. La PAIX sociale, familiale ou corporative exigent de plus en plus une flexibilité fondée sur le discernement et sur l’assimilation de la diversité. Fini les familles inconditionnelles envers leurs vieux!

Pénurie, relocalisation et mondialisation

Vieillir au cœur de la mutation des communautés de proximité

Entre les exigences de l’État, les conflits de générations, les ambitions et les besoins individuels de nos familles, le vieillissement n’est pas très sexy. Alors, comment trouver un langage et un sens « collectif » à la définition de nos milieux de vie? Y-a-t-il encore une place pour la solidarité nécessaire à l’entraide? Comment conserver la qualité des engagements de chacun quand la famille éclate et que la jeunesse s’épuise au travail?

 

Entraide = Sens de l’équilibre

revenir à l'essentiel

Soyez autodidactes, n’attendez pas que la vie vous donne des leçons.

Stanislaw Jerzy Lec

Sans la connaissance de soi et surtout sans la capacité de se poser les bonnes questions, le risque est de perdre ses sens  « en temps réel » .

Apprendre à apprendre deviendra de plus en plus la norme pour arriver à maintenir la compréhension de l’essentiel.

Savoir sans avoir appris

Apprendre à apprendre!

Cette activité propose la lucidité comme parcours vers

Un autre Horizon…

Un autre esPACE…

Un autre temps …

 

Le modèle d’intervention (tout milieu de vie) offre un accompagnement sur mesure qui va de 3 à 6 mois.
Coût de projet soumis avec bornes d’avancement selon la situation.

Écrivez-nous au sujet de votre projet de transition

Notre défi à tous

TRAVERSER DU PASSÉ AU FUTUR EN GARDANT L’ÉQUILIBRE AU PARTICIPE PRÉSENT

%d blogueurs aiment cette page :