Apprendre l'art de rester vivant jusqu'à sa mort

Recueil du Pense-bête

Recueil du Pense-bête
Inspiré par les mésaventures de:

« Alice au Pays des Tweets »

Le Recueil du Pense-bête est la boîte de compostage d’Alice, un personnage fictif qui parcourt le « Pays des Tweets » en quête de sens. Ce pays est le terrain de jeu des egos surdimensionnés de sa génération babyboum venue au monde entre 1946 et 1960.

La curiosité d’Alice est piquée à vif par les paradoxes omniprésents qui jalonnent son espace-temps. Le babyboom n’a rien amélioré de son habitat naturel sauf pour y multiplier les Ordres laïques aussi fanatiques que les Ordres religieux qu’il a aboli.

Fallait-il tuer Dieu pour ça? 

 

La quête de sens d’une boomer autodidacte

Sous forme de journal introspectif, Alice se confie au Pense-bête comme à un miroir qui réfléchit tout haut. Alice résiste farouchement au  « clonage systémique » et à l’endoctrinement sous toutes ses formes. Les religieux maintenant appelés experts  insultent son intelligence en proposant un modèle d’apprentissage uniforme et sectaire tout en prêchant à qui mieux mieux l’unicité de la personne. Tourner tout cela en compost aura permis à Alice de nourrir ainsi son espoir de rester vivante jusqu’à sa mort.

Twitter aurait-il remplacé les Saintes Écritures? En fait, Alice s’attriste de constater que la pensée est affligée par des pratiques « non religieuses » tout aussi contraignantes que celles des religions élitistes d’autrefois.

 

Parmi les paradoxes qui turlupinent sa curiosité…

– Nationalisme persistant des francophones du Québec malgré la dénatalité dans les familles de souche

– Épuisement croissant du travailleur en pleine société des loisirs et des communications à distance

– Confusion du féminisme entre genre et sexe et entre égalité et équité au détriment de la valorisation du féminin

– Retraite plus longue que la vie active malgré une longévité accrue de vingt ans et un vieillissement sans relève

– Manque de main-d’oeuvre qualifiée malgré 40 ans d’études obligatoires, gratuites et orientées carrière

– Précarité économique des citoyens d’un territoire québécois non peuplé, extrêmement fertile et riche en ressources

– Laïcisation des Ordres religieux pour s’agenouiller devant le dogmatisme des Ordres professionnels

– Concentration effrénée de la richesse des parasites accaparant la productivité des véritables créateurs de biens essentiels à la vie

 etc etc etc etc etc  tellement il y en a.

Cliquer ici pour accéder au Recueil … Bonne lecture

Source : Recueil du Pense-bête: Aventures d’Alice au Pays des Tweets !

%d blogueurs aiment cette page :